French

Linzmeier

Une démarche écologique simple -
protéger le climat et l’environnement grâce à l’isolation

Une isolation dans les règles de l’art = grande économie d'énergie de chauffage. Dans le même temps, on réduit les émissions de CO2 responsables de l’effet de serre. Mais dans quelle mesure l’isolation permet-elle de réduire les émissions nocives pour le climat ?

L’isolation permet de préserver des ressources énergétiques précieuses
Le chauffage des bâtiments est le plus gros consommateur d'énergie dans le domaine privé. Afin d’économiser durablement l'énergie de chauffage, une isolation des bâtiments dans les règles de l’art est l'une des solutions les plus efficaces. Chaque énergie qui n’est pas nécessaire préserve nos ressources énergétiques disponibles et réduit en outre l'impact sur le climat occasionné par l’extraction des sources d'énergie.

Moins chauffer contribue à préserver l’environnement
Moins chauffer, mieux préserver la nature. Un toit non isolé émet 26,1 kg d'émissions de CO2 par mètre carré de toit, pour seulement 3 kg (!) avec une isolation LINITHERM. Les toits non isolés contribuent donc par excellence au gaspillage des ressources.

Voici ce que fait l’isolation pour le climat
Depuis 1980 par exemple, l'isolation des façades a permis d’économiser 93 milliards de fioul et donc 279 tonnes de pollution de l’environnement au CO2 (FIW).

Une isolation s'amortit en termes d'écologie en général en 3 ans environ.
L’investissement en isolation thermique s'amortit par l’économie des frais de chauffage. Ceci peut être calculé avec précision pour chaque bâtiment. Donc, en isolant, on a plus d'argent disponible et une bonne conscience environnementale.

Écologiquement, les coûts d'investissement s'amortissent en 3 ans si l’on tient compte des frais de fabrication, de transport, de mise en œuvre et de recyclage qui n’interviennent pas pendant la durée d’utilisation.



La mousse dure PU est assortie de la DEP, Déclaration environnementale de produit. La Déclaration environnementale de produit conforme à la norme DIN ISO 14025 constitue la base d’une construction durable et de la valorisation écologique des bâtiments.


Wir benutzen Cookies um für Sie eine möglichst komfortable Bedienung und Funktionalität zu gewährleisten. Wenn Sie ohne Änderung Ihrer Einstellungen fortfahren, gehen wir davon aus, dass Sie damit einverstanden sind, alle Cookies von unserer Website zu empfangen. Diese Einstellungen können Sie jederzeit ändern. Weitere Informationen.